Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agroécologie et Sécurité Alimentaire

Une écologie Intégrale pour Demain.

Une écologie Intégrale pour Demain.

 

Juste 5°C de plus, ont fait qu’il y ait une abondance alimentaire, tel un réveil printanier, ces quelques degrés ont provoqué un boom biologique, une véritable explosion de la vie sur Terre. Ils ont marqué l’avènement du Néolithique, et avec, le passage du chasseur cueilleur nomade, à celui de l’agropasteur sédentaire…, avec toutes les mutations techniques, sociales, culturelles…qui l’accompagnent. Cette élévation de température a façonné un nouveau mode d’existence, avec de nouveaux rapports avec la nature. La néolithisation a été aussi la première et certainement le plus grand bouleversement économique qu’a connu l’humanité avant la révolution industrielle. Sur près de 10 000 ans, l’être humain a du fournir un effort intellectuel soutenu pour accompagner cette évolution dans une aventure dont il ne pouvait pas imaginer la finalité. Aujourd’hui, conscient et ayant la capacité de lire dans le futur, est arrivé pour lui le moment de faire un effort du même type, non pas sur des milliers d’années, mais cette fois ci juste sur quelques années. Sans en avoir réellement le choix, il semble bien que l’humanité soit à la veille d’une fracture avec ce qu’elle est devenue. Ici on gardera que le réchauffement climatique serait le déterminant majeur dans l’avènement de l’anthropocène.

Les limites de la planète sont là pour montrer que le chemin entrepris est une construction apocalyptique, il faut bel et bien repenser nos paradigmes. Un effort d’une ampleur exceptionnelle s’impose, il soulève des questions existentielles, où il faut revoir l’ensemble des rapports qui ont été progressivement mis en place dans la nature, une véritable révolution des consciences. Des considérations spirituelles, nous incitent à une conversion écologique globale, et appellent à replonger dans cette nature, de laquelle les humains se sont éloignés, jusqu’à s’égarer.

Le problème serait plus d’ordre philosophique que technique, il faut très vite reconquérir la nature humaine, se préparer au nouveau mode de vie que le climat va encore certainement nous dicter.

Nous sommes entrain de vivre une transition majeure.

Sofiane Benadjila. Ing Agronome ENSA (ex INA)

Consultant Indépendant

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article