Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agroécologie et Sécurité Alimentaire

OGM EN GUERRE CONTRE LE VIVANT

OGM EN GUERRE CONTRE LE VIVANT

OGM EN GUERRE CONTRE LE VIVANT

Tout le Monde y passe.

Dans le cas de l’agriculture, la transgénèse est une application biotechnologique qui répond non pas aux besoins alimentaires mais à une logique économique prédatrice du vivant. A partir du moment où cette application se fait sur des semences uniformisées, donc à faible variabilité, elle ne peut que s’intégrer dans l’ingénierie de la Révolution Verte celle de l’agrochimie…. D’autant plus que l’on sait maintenant que les objectifs agronomiques ne sont pas du tout atteints, et qu’ils ont toutes les chances de ne pas l’être.

Dans l’exemple des Maïs (BT,BTH…)résistant à la pyrale, ou tolérant au glyphosate, les prédateurs et les adventices ont fini par développer eux aussi une résistance. Ou encore récemment, lorsque les cultures transgéniques fournissent un produit de qualité inférieur, comme c’est l e cas actuellement au Burkinafaso.http://www.jeuneafrique.com/317423/economie/burkina-renonce-coton-genetiquement-modifie-quil-juge-rentable. Ce qui oblige malgré toutes les promesses de l’industrie semencière non pas à réduire mais à intensifier l’usage des pesticides et enclencher la spirale de l’écocide. Dans cet échiquier on peut tout de suite identifier les victimes. Ce sont les agriculteurs, piégés par le mythe de l’agriculture intensive (monoculture…) augmentent leurs charges en intrants (engrais, pesticides…), se voient privés du droit d’utiliser leurs propres semences…* et finissent par céder leur autonomie aux géants de l’agroindustrie. Ils passent de paysans agriculteurs libres à de simples exécutants sur leurs propres terres, avec tout ce que ça peut induire comme répercussions sociétales. Une conséquence à l’issue dramatique qui a provoqué en Inde, des milliers de suicides d’agriculteurs. Les autres perdants sont les consommateurs, puisqu’ils ingèrent selon le cas des aliments bourrés de pesticides, ou carrément des aliments-pesticides dont la valeur alimentaire est le plus souvent réduite à leur valeur pondérale. S’ajoute à ça, les tous récents travaux du Pr G.E.Seralini…, qui encore une fois, confirment clairement les dangers des aliments transgéniques. Un peu partout dans le monde des batailles sont livrées pour imposer à l’industrie agroalimentaire une meilleure traçabilité des produits renfermant des OGM. Pour éviter la moindre forme de contestation, en 2015 les Etats Unies ont adopté une loi autorisant la vente d’aliments sans mentionner la présence d’OGM. Autrement dit, dans cette démocratie là, les consommateurs deviennent libres de ne pas savoir qu’ils se font empoisonner. Mais bien entendu la plus grande victime est l’environnement et donc l’Homme, puisqu’il en fait partie. Si la culture d’OGM est aussi gourmande en intrants, l’emploi abusif des pesticides continuera à avoir les externalités négatives classiques que l’on connait, pollutions, risque sanitaires, …. L’agrobiodiversité sera automatiquement réduite avec la garantie de perdre toute résilience face à un choc, climatique, pathologique,… et à court terme de retirer aux aliments leur rôle nutritif. Il restera à imaginer une société hyper médicalisée piégée dans un environnement artificialisé. Mais ce qui parait plus important est que la perte de cette biodiversité annihile toute dynamique d’évolution biologique, ou un préambule à la mort.

Contrôler la dissémination du pollen !!!

Contrairement aux autres domaines de la biologie, l’utilisation des transgènes en agriculture ne se limite pas au laboratoire. Cette application se fait en plein nature, un espace ouvert où l’être humain ne maitrise qu’une petite partie des conditions du milieu. Comment gérer une poussière dont l’essence même est la propagation dans un espace sans limites apparentes. La capacité de dissémination du pollen est certainement l’une des clés essentielle de la biodiversité des plantes à fleurs. Pour un être vivant incapable de se mouvoir, dans une logique de perpétuer l’espèce, il est sûr que c’est une technique que le végétal a toujours essayé de perfectionner toute au long de son évolution. La poussière pollinique est soumise aux vents, aux insectes..., le flux de gènes peut parcourir plusieurs kilomètres, et se conserver plusieurs mois (Dhokar du palmier dattier). Voilà que l’on se met à décider de croire à l’existence de zones tampons de quelques dizaines de mètres autours des champs, considérant par là que le pollen ne peut pas les traverser. Là aussi la loi a su s’adapter, les premiers agriculteurs dont les cultures ont été malencontreusement contaminées par le pollen transgénique, ont été poursuivis en justice pour avoir volé ces gènes brevetés !!!

Si on comprend bien cette logique, cela voudrait dire, on se fait agresser et ensuite inculper, ce qui n’est pas rien. Faut-il croire que cette appropriation du vivant fait partie de l’évolution ?

Mais on retiendra que pour l’heure, quasiment tous les anciens maïs mexicains sont contaminés…, la transformation irréversible du monde vivant par la contamination est en marche, ce qui n’est rien d’autre qu’une catastrophe écologique de trop.

Une Nouvelle Formule Commerciale !! ?

Depuis quelques années, on parle de l’ère post OGM, celles des nouvelles biotechnologies (NBT; New Breeding Techniques). Elles sont sensés proposer l’insertion ciblée d'un gène ou la modification du gène en place (réécriture du gène) et prétend résoudre les effets négatifs des OGM. Ces nouvelles techniques de modifications génétiques sont présentées comme de simples mécanismes naturels de mutation…. De l’autre côté les nouvelles avancées en épigénétique n’ont pas fini de nous dévoilé l’étendue de notre ignorance et de nous donner le droit appliquer le principe de précaution. Quoi qu’il en soit, il semble que l’intérêt des entreprises est encore une fois, d'échapper à la réglementation OGM très contraignante (traçabilité) et de déposer des brevets.

A partir de ce moment, peut-on comprendre ce qui peut justifier l’engouement des multinationales pour appliquer cette biotechnologie à l’agriculture ? Attribuer une valeur marchande privative au Capital Nature, serait non seulement une inestimable source de profits, mais aussi un redoutable instrument de domination des peuples par la faim. L’appareil judiciaire qui accompagne cette technique a transgressé toute forme de raisons, mais il a réussi à faire naitre l’idée du droit de l’environnement et intégrer le crime « écocide » jusque là exclu de toute jurisprudence humaine. L’entreprise Monsanto sera donc invitée par un collectif international de juristes, d’ONG, de mouvements citoyens…, à se présenter du 12-16 oct. 2016 à La Haye. Le tribunal certes sans reconnaissance institutionnelle, sera composé de juges et avocats internationaux. Un défi où le symbole de la Révolution Verte est invité à confronter sa propagande aux données scientifiques. Un débat ouvert dont les répercussions risquent de nous imposer une réflexion qui pourra remonter à la néolithisation de l’humanité.

Pour l’instant on peut toujours être favorable à l’utilisation de cultures transgéniques, si en tant qu’exploitant agricole nous sommes subventionnés, si en tant que consommateurs nous acceptons de ne pas savoir que nous nous faisons empoisonnés. Et si en tant que citoyens du monde acceptons la privatisation et la destruction du vivant, dont nous sommes.

* Actuellement, 95 % des semences de coton appartiennent et sont contrôlées par Monsanto, leur prix a grimpé de 8000 %.»

Références :

-HAUT CONSEIL DES BIOTECHNOLOGIES «NOUVELLES TECHNIQUES»

«NEW PLANT BREEDING TECHNIQUES» Première étape de la réflexion du HCB Introduction générale. Paris, le 20 janvier 2016.

-Gènes, pouvoirs et profits: Recherche publique et régimes ... https://books.google.dz/books?isbn=2759201619.

- De nouveaux OGM, sans évaluation ni étiquetage, bientôt dans les assiettes ?

SOPHIE CHAPELLE. 26 AVRIL 2016. www.bastamag.net/De-nouveaux-OGM-sans-evaluation-ni-etiquetage-bientot-dans-les-assiettes.

-Nouveaux OGM : 7 associations de la société civile claquent la porte du Haut Conseil des Biotechnologies. 13 avril 2016. http://www.amisdelaterre.org/Nouveaux-OGM-7-associations-de-la-societe-civile-claquent-la-porte-du-Haut.html.

-L’ère post OGM : le projet Genius de l’INRA.Louis-Marie Houdebine - octobre 2015. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2561.

-En secret et sur fonds publics, Génius fabrique des plantes transgéniques. 18 septembre 2014. http://reporterre.net/En-secret-et-sur-fonds-publics

-Les nouvelles technologies de manipulation du vivant.www.reseauxcitoyens-st-etienne.org/IMG/pdf/FV_nouv_biotech.pdf. Les Faucheurs Volontaires.

-Désenchanté, le Burkina renonce au coton génétiquement modifié.12 Avr 2016

http://www.afriqueexpansion.com/aem-afp/1481-desenchante-le-burkina-renonce-au-coton-genetiquement-modifie.html

-La culture d’OGM a diminué en 2015, une première depuis 20 ans

LES ECHOS | LE 13/04 À 19:03, MIS À JOUR LE 14/04 À 10:19

http://www.lesechos.fr/medias/2016/04/14/1213668_la-culture-dogm-a-diminue-en-2015-une-premiere-depuis-20-ans-web-tete-021839218935_660x352p.jpg

-Le Burkina renonce au coton génétiquement modifié qu’il juge peu rentable. 12 avril 2016

http://www.jeuneafrique.com/317423/economie/burkina-renonce-coton-genetiquement-modifie-quil-juge-rentable.

-Inde: les semences du suicide Le blog de Marie-Monique Robin

-La France numéro 3 pour la contamination OGM des aliments. 05/11/2014 – Journal de L’Environnement.

-L'Europe autorise les OGM de Monsanto. L'Express.fr /AFP, le 24/04/2015. http://static.lexpress.fr/imgstat/article/icons/fpa.png. http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/l-europe-autorise-les-ogm-de-monsanto.

- OGM et Roundup: l'étude de Séralini finalement republiée. 25/06/2014. V.R. /AFP. http://www.bfmtv.com/planete/ogm-pr-seralini-va-republier-etude-controversee-799631.html

- OGM et pesticides •ั le professeur Séralini contre-attaque. https://www.youtube.com/watch?v=BYwllZMHi58

- OGM et pesticides. https://www.youtube.com/watch?v=DI8P_YQZkV8-

Marie-Monique Robin - Le monde selon Monsanto. https://www.youtube.com/watch?v=6fAnwS4nB7o

version pdf : https://drive.google.com/file/d/0BxnwRPoFyUO0VXp4ODRUc3NKUHM/view?usp=sharing

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article